Les garanties

A quoi sert votre assurance emprunteur ?

En plus d’être une condition à l’octroi de votre prêt, votre contrat a pour objectif de vous protéger et de protéger vos proches en cas d’accident de la vie, et ce durant toute la durée de votre prêt. En complément des garanties exigées par votre banque, vous pourrez sélectionner des garanties complémentaires adaptées à votre situation (âge, profession, statut salarié ou non…).

N’hésitez pas à consulter notre équipe, qui vous accompagnera au mieux dans vos choix.

Qu’est-ce que la quotité assurée ?

La quotité assurée correspond au pourcentage de couverture du capital emprunté. Cette quotité servira de base de calcul de l’indemnisation en cas de sinistre.

Comment fonctionnent les garanties ?

Décès

En cas de décès de l’assuré, l’assureur verse à la banque le capital garanti. Une quotité à 100% permettra de solder le prêt.

Perte Totale et irréversible d’autonomie (PTIA)

Un assuré est considéré en état de perte totale et irréversible d’autonomie lorsqu’à la suite d’un accident ou d’une maladie, il est dans l’impossibilité de se livrer à une occupation rémunérée, et dans l’obligation absolue et présumée définitive d’avoir recours à l’assistance d’une aide personne pour effectuer les actes ordinaires de la vie (se déplacer, se nourrir, se laver, s’habiller).

L’indemnisation en cas de PTIA est identique au Décès.

Incapacité Temporaire Totale (ITT)

Cette garantie est activée en cas d’arrêt de travail, après une période de franchise de 90 jours. Celle-ci peut être réduite à 30 ou 60 jours selon votre besoin.

Après cette période de franchise, l’assureur prend en charge le remboursement des échéances de votre prêt jusqu’à reprise de l’activité, dans la limite de la quotité assurée.

En cas de reprise en mi-temps thérapeutique, l’assureur vous indemnisera à hauteur de 50%, jusqu’à 180 jours.

Invalidité Permanente Totale (IPT)

Cette garantie est déclenchée si, à la suite d’une maladie ou d’un accident, l’assuré est reconnu invalide à plus de 66%.
Le taux d’invalidité est constaté par un médecin expert.

En cas d’IPT, l’assureur prend en charge le remboursement des échéances de votre prêt, dans la limite de la quotité assurée.

Invalidité Permanente Partielle (IPP)

Cette garantie peut être souscrite en complément de l’IPT, et couvre une invalidité comprise entre 33% et 66%.

En cas d’IPP, l’assureur prend en charge les échéances de votre prêt, à hauteur de 50% de la quotité assurée.

Rachat d’exclusion des pathologies dorsales et psychiques

En cas d’arrêt de travail ou d’invalidité permanente survenue en raison d’une pathologie dorsale ou psychiques, une hospitalisation est nécessaire pour activer les garanties ITT, IPT ou IPP.
L’option permet de supprimer cette condition.

Exonération du paiement des cotisations

En cas d’arrêt de travail ou d’invalidité permanente, la part de la cotisation liée à la garantie activée vous sera remboursée pendant la durée du sinistre.